Modulation hormonale, perte de poids ciblée

Qu’est ce que la modulation hormonale

Tout d’abord, la modulation hormonale permet de rétablir l’homéostasie dans notre corps. En fait, cette méthode se base sur les sites hormonaux connus en médecine. Enfin, elle permet une perte de poids ciblée sur une partie de notre corps que nous souhaitons changer. 

Contrairement à ce que l’on pense, oui c’est possible!

En fait, cette technique se base sur la prise de mesure de plis adipeux sur notre corps. Enfin vous êtes vous déjà questionné à savoir pourquoi certaines personnes accumulent du gras à un endroit et d’autres ailleurs? Afin de mieux comprendre cette accumulation de graisse, nous utilisons, les 12 sites hormonaux connue en médecine: androgènes, insuline, thyroïde, cortisol, hormone de croissance et œstrogène.  À la suite d’une entrevue-questionnaire, ainsi que d’une prise de mesure sur la personne,  les données seront entrées dans un logiciel et analysées. Par la suite, un rapport est produit, ainsi qu’un bilan hormonal. Par conséquent, une stratégie alimentaire et un entraînement sont déterminés. En revanche, les calories ne sont pas d’une importance capitale lorsque l’on suit un protocole qui mène à une meilleure gestion hormonale.

Premier site, les androgènes. Voir tableau plus bas.

La prise de gras se prends au niveau du triceps et du pectoral.

C’est en mesurant la masse adipeuse sur le triceps et le pectoral que l’on peut constater un équilibre ou un déséquilibre au niveau des androgènes. Donc, la testostérone, ses dérivées, ainsi qu’à l’efficacité du corps à les utiliser.

  • Le triceps est le site hormonal de la testostérone.

Qu’est-ce que la DHEA

Par ailleurs, le problème peut venir des surrénales, qui doivent produire la DHEA. À remarquer, la DHEA (ou déhydro-épiandrostérone) est une hormone naturellement produite par l’organisme qui décroît avec l’âge.

Protocol Cortisol

  • Chez la femme, si le triceps est élevé ainsi que le pectoral, cela signifie un manque de DHEA (déséquilibre de la synthèse du cortisol). Par conséquent cela affecte la qualité du sommeil.
  • Par ailleurs, si le triceps est gras, ainsi que le tour de taille, vous devez suivre un protocole pour le cortisol. De plus, porter attention à la qualité du sommeil de la personne, ainsi qu’à son énergie.

Protocol Œstrogène

  • Chez l’homme, si le pectoral est plus élevé que le triceps, cela indique une aromatisation de la testostérone en œstrogène.
  • Tandis qu’un triceps gras et une accumulation dans le bas du corps, dans ce cas vous devez suivre un protocole d’œstrogène. Par conséquent, il y aura amélioration de la testostérone automatiquement. En revanche, porter attention à la santé du foie. Du à une mauvaise élimination, il est souvent lent.  En plus, ces personnes sont au prise avec des problèmes de digestion, de ballonnements, de flatulence, de constipation, et de règle douloureuse.

Protocol Androgène

  • Pour conclure, si la mesure du triceps est élevé en gras ainsi que le pectoral, il est recommandé de suivre un protocole d’androgène. Il faut absolument nettoyer le foie sans utiliser le chardon Marie. Il est même recommander d’explorer si c’est relié au cortisol? Informez-vous si la personne est en forme le matin, et si elle a trop d’énergie le soir? Demandez comment elle se sent durant le jour? De plus, est-ce qu’elle ressent que son sommeil est réparateur? Comment est sa la libido? Pour finir, posez des questions sur sa motivation en générale!

Qu’est-ce que l’aromatase?

C’est une enzyme qui permet à l’organisme de continuer à produire des œstrogènes par la transformation des androgènes. De plus, elle se retrouve dans le foie, elle convertit la testostérone en œstrogène et l’androsténédione en estrone. Il est indéniable, que l’œstrogène favorise le développement du cancer, dont le cancer de la prostate chez l’homme.

Type d’entraînement recommandé

Favoriser un entraînement en hypertrophie musculaire afin de rétablir les androgènes et de courtes séances de cardiovasculaire en intervalles intensifs, 10-15 mins, 2 fois semaines

Second site, l’insuline, voir le tableau plus bas.

La prise de gras se situe au niveau de l’omoplate (sous-scapulaire), et des poignées d’amour (supra-iliaque).

  • Le sous-scapulaire nous indique une mauvaise disposition des glucides (génétique). Problème de longue date, risque de maladie cardiovasculaire plus élevée, influence toutes les autres hormones. Utiliser des glucides fibreux, ou même pas du tout durant une période. Par contre, le sucre des fruits, est un sucre pré-digéré qui ne nécessite pas l’insuline pour être assimilé par les cellules.
  • Le Supra-iliaque représente l’ingestion directe des glucides durant les derniers jours.
  • Les glucides sont utilisés pour nourrir les cellules du cerveau et des muscles.
  • La résistance à l’insuline refuse cette synthèse et nourrit les cellules grasses. Chaque pourcentage de gras augmente la résistance de 4%.
  • Le contrôle de l’insuline prolonge l’espérance de vie, de plus une flore intestinale en santé aide à la sensibilisation de l’insuline ainsi que l’exercice à prévenir la résistance.

Type d’entraînement recommandé

Favoriser un entraînement en hypertrophie musculaire. Ainsi que de très courtes séances de cardiovasculaire en intervalles intensifs de 10-15 mins, 2 fois semaines.

Troisième site thyroïde, Mid axillaire

La prise de gras pour ce site se situe au niveau des côtes.

Ce dé balancement peut être amélioré en traitant les glandes surrénales ainsi que le pancréas. Nous devons s’occuper des 2 en même temps.

  • Le basilic sacré est une plante adaptogène qui favorise une meilleur gestion du stress, 400 à 800 mg tôt le matin.
  • Pour maximiser le rétablissement, il faut s’occuper en même temps de la thyroïde, des surrénales et du pancréas.
  • Le protocole de la thyroïde, est rarement utilisé, on l’améliore plutôt en ciblant le protocole du cortisol et/ou insuline.
  • Même si les plis indique un dé balancement de la thyroïde, il ne faut pas en tirer une conclusion médicale trop rapide. Cela peut être le signe d’une faiblesse.
  • De plus, trop couper vos calories ralentit la glande thyroïde.
  • Enfin, la glande est affectée par les produits chimiques suivant: métaux lourds, chlore, fluor, sucralose, aspartame, alors essayez d’éviter le plus possible.

L’axe thyroïde-insuline-cortisol, ces plis, doivent être égaux à 2-3% d’écart, sinon le pli en dehors de la norme, indique le dé balancement hormonal à s’occuper.

Pour terminer, ne jamais travailler la thyroïde seule, toujours jeter un coup d’œil au cortisol et/ou insuline en même temps, celui qui est le plus haut.

Quatrième site, celui du cortisol 

Le prise de gras se situe au niveau abdominal, ombilical.

Les surrénales sont les glandes qui gèrent le cortisol. La Médullosurrénale est responsable de la production de catécholamine ( adrénaline, noradrénaline, dopamine), et la corticosurrénale est responsable des sécrétions du cortisol et des androgènes.

Le corps produit moins de DHEA que de cortisol, et le cortisol diminue avec le temps de la journée pour recommencer à remonter vers 22:30, donc dodo avant. Le DHEA et le cortisol doivent avoir la même courbe.

  • Pas d’alcool pour le foie durant 21 jours, cette règle s’applique toujours lorsque le foie est dans un protocole. Le foie joue un rôle important dans le métabolisme des glucides, lipides, protéines et dans la désintoxication du corps.
  • Évitez tout stimulant, pas d’acétaminophènes non plus et pas de pesticides.
  • Si l’insuline est élevé aussi, éliminez les glucides complexes pour 21 jours.
  • De plus le système immunitaire est sans doute, défaillant.

Pour terminer, éliminer les intolérances alimentaires, produits laitiers, produits céréaliers, les œufs, les noix, et les fruits de mer, afin de soulager les surrénales qui doivent travailler plus fort pour éliminer tous ces indésirables et par conséquent produisent plus de cortisol. Les surrénales supportent toutes les organes donc si foie travaille beaucoup, eux aussi.

Type d’entraînement recommandé

Pour l’entraînement, visez une fatigue métabolique, donc séances courtes et intenses. Les programmes trop longs produisent encore plus de cortisol. Prioriser la musculation en endurance musculaire, utilisez 2 à 4 exercices avant de prendre une pause. Il est souhaitable de prendre 60 à 120 secondes de repos entre les séries. Pour les séances de cardiovasculaire, des intervalles intensifs de 10 à 15 mins, 2 fois par semaines.

Cinquième site, l’hormone de croissance

La prise de gras se situe,  sur les genoux et ou les mollets.

  • Il faut, réduire sa consommation de sucre.
  • Une mauvaise qualité de sommeil se voit directement sur les mollets. Trop manger avant de se coucher nui considérablement… Si vous avez vraiment trop faim, mangez des fruits.
  • Il faut poser des questions sur leur niveau de stress, d’énergie.
  • En prenant soin de votre foie, vous allez automatiquement augmenter la production de votre hormones de croissance. Toutes les plantes, agissent sur la digestion et alcalinise le corps.

Type d’entraînement recommandé

Une corrélation a été observée entre l’augmentation de l’acide lactique et l’hormone de croissance. Donc un entraînement musculaire qui favorise cela est requis pour ces personnes. De German Body Composition workout, est très recommandé. Des séances de cardiovasculaire en intervalles intensifs de 10 à 15 mins, 2 fois semaines.

Attention au maniaque de cardio dans ce protocole, il diminue l’hormone de croissance et accumule du gras au bas du corps.

Sixième site, l’œstrogène

La prise de gras se situe dans le bas du corps, au niveau des hanches et des cuisses. Cependant, si accumulation importante au niveau du triceps chez la femme, cela nous indique qu’elle produit trop d’oestrogène. Assurez-vous 3 selles par jour, 1 par repas et supporter le foie.

  • Une alimentation de fruits et de légumes, sans pesticides, minimum durant 14 jours est fortement recommandé.
  • Réduire au maximum les phytoœstrogènes: soya, pâtes, sucre raffiné. Les xénœstrogènes: les contenants en plastique avec le chiffre 5 ou 7 dans le triangle en dessous, et le four à micro-onde.
  • Éviter les plats de plastique avec le signe 5 ou 7 dans le petit triangle en dessous.

*** En bas de 25% de gras aux résultats des mesures, on commence par le protocole de l’insuline, et quand on obtient 21% de gras et moins, on peut alors débuter un protocole d’œstrogène. En autant que c’est toujours le dé balancement propriétaire lors de l’analyse. Les 3 oestrogènes naturels sont l’estradiol, oestriol, et l’estrone produite au départ d’androgènes sous l’effet d’enzymes. Le foie est indirectement responsable de votre surplus de poids.

  • Augmenter les fibres.
  • Boire beaucoup d’eau avec de la lime.

Le foie doit éliminer les xénoestrogènes.

Type d’entraînement recommandé

Prioriser un entraînement en hypertrophie musculaire. Des séances de cardiovasculaire en intervalles intensifs de 10 à 15 mins, 2 fois semaine.

Digestion, intestin

Pour terminer la DIGESTION est souvent un facteur limitant la perte de gras. Ne pas boire d’eau durant les repas, cela diminue le procédé de digestion. Je vous suggère 5 minutes avant ou 1 heure trente après, à moins d’y avoir des nutriments avec. Alors de petites gorgées de tisane, ou de d’eau avec de la chlorophylle sont recommandés. La santé de l’intestin est primordiale, 95% de la sérotonine est faite à partir de l’intestin. La dépression peut vouloir dire constipation. Un colon avec une faible absorption des nutriments permet l’accumulation de toxines. Une mauvaise flore intestinale peut provoquer un surplus d’œstrogène. Les allergies alimentaires vont détruire la flore.

La chlorophylle liquide est une solution alcaline aide aux voies digestives.

Patrick Ste-Marie N.D. Coach santé

Partager ce blogue

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.