7 habitudes alimentaires pour vivre plus de 100 ans en bonne santé

Une vérité est que le corps humain est fait pour vivre plus de 100 ans

Tout d’abord, un malade qui veut devenir bien portant doit changer ses croyances alimentaires et se croire en santé afin de le devenir. Il est important de comprendre que c’est ce en quoi on croit qui catalyse le changement. Les croyances sont le propre de l’homme, et ce sont elles qui rendent possible la transformation. En effet, Les croyances influencent les comportements personnels et collectifs, car sont elles qui rendent possible les changements.

Habitudes alimentaires numéro 1 

En premier lieu, les cellules ont besoin d’énergie solaire. Le soleil  fournit une vaste gamme d’éléments nutritifs nécessaires au maintien de la santé. Enfin, directement ou indirectement, le soleil procure notamment des vitamines, des minéraux, des protéines, des hydrates de carbone, de l’oxygène, de la chlorophylle et des enzymes. Gardez à l’esprit qu’ils sont des facteurs essentiels à la santé.

Habitudes alimentaires numéro 2 

Les trois grands du monde de la nutrition sont les germes, les légumes de mer et les algues. Ils renferment de l’énergie solaire sous la forme la plus facile à digérer. Par le fait même, tous les matériaux de construction d’une bonne santé s’y trouvent réunis avec équilibre et sans trop de résidus.

Habitudes alimentaires numéro 3 

La chlorophylle brute d’un régime alimentaire à forte teneur en ce pigment passe sans problème dans le sang. Elle renforce le système immunitaire et augmente l’aptitude des globules rouges à transporter l’oxygène. De plus, la molécule d’hémoglobine de ces globules a une structure presque identique, ce qui explique les effets immédiats de la chlorophylle sur le système et la santé.

Habitudes alimentaires numéro 4 

À notre époque, l’oxygène, les enzymes et les oligoéléments (substance minérale) sont les facteurs les plus sous-estimés dans le domaine de la nutrition.

Habitudes alimentaires numéro 5 

Il est vrai qu’une consommation excessive de protéines (plus de 5 % de l’alimentation) est une cause majeure de décès par maladie dégénérative. D’autant plus, de nombreux types de cancers, de maladies cardiaques, de mauvais fonctionnement du foie, des reins et du diabète ont été associés à la surconsommation de protéines. Il faut signaler que le lait maternel favorise la croissance rapide d’un bébé, bien qu’il ne renferment pas plus de 3 % de protéines. La viande, source principale de protéines, reste dans le corps humain trop longtemps après ingestion. Pour terminer, la viande produit beaucoup d’acidité et de toxines qui drainent les forces vitales, ce qui ne favorise pas une bonne santé.

Habitudes alimentaires numéro 6 

Une consommation excessive de graisses réduit l’aptitude du sang à transporter l’oxygène aux cellules. On a établi que toute personne en santé ne devrait pas consommer plus de 8 % de graisses. Ensuite, rappelez-vous que l’huile est un gras liquide et que nos cellules ont besoin d’acides gras. Ces acides se retrouvent dans les feuillus verts : ce sont donc d’excellentes sources.

Habitudes alimentaires numéro 7 

La cuisson tue les principes vitaux des aliments. À leur tour, les aliments sans vie tuent lentement ceux qui les consomment. Le système immunitaire répond immédiatement à l’ingestion de ces aliments. Alors, les globules blancs se multiplient très vite, ce qui révèle l’existence d’une infection ou la présence d’un poison dans l’organisme.

Conclusion

Pour terminer, certaines de ces croyances ne s’accordent peut-être pas avec votre style de vie actuel. Par conséquent, il se peut que vous ayez des résistances face à elles. Toutefois, si vous y adhérez à titre expérimental, vous verrez qu’elles sont toutes légitimes. Par contre, cela ne veut pas dire de ne plus manger de viande. Cependant, il est recommandé d’accompagné la viande d’aliments et de légumes crus, comme la salade, afin de favoriser le transit intestinal et la santé.

Vous avez des questions sur cet article, téléphonez-moi au 514 268-9465.

Patrick Ste-Marie Coach santé, naturopathe, entraîneur

Partager ce blogue

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.